Flickr et son algorithme d'attention

 

Comment amène-t-on l’utilisateur de Flickr.com à prendre en compte l’algorithme d’intérêt (Interestingness) et pourquoi ?

Pour commencer, rappelons le contexte : Google a racheté le logiciel de gestion d’images Picasa en juin 2004, et propose depuis le printemps 2006 un outil d’hébergement de photos en ligne, Picasa Albums Web. Le rachat par Yahoo! en mars 2005 de Ludicorp, créateur canadien de Flickr, est intervenu quelques mois seulement avant l’annonce le 1er août, sur le blog Flickr, de la mise en place de l’algorithme d’intérêt. Flickr indiquait alors que la création de cet algorithme avait pris beaucoup de temps (« A long time in the making »), ce qui laisse supposer que Yahoo! a acquis Ludicorp et Flickr en connaissant ce projet. Enfin, il est connu depuis quelques mois que Yahoo! tente maintenant de faire breveter le principe de cet algorithme.

La guerre fait rage entre Google et Yahoo! autour de la gestion des images en ligne sur Internet. L’algorithme d’intérêt de Flickr-Yahoo!, assimilable au célèbre Page Rank de Google, sert aujourd’hui à faire le tri parmi plus de 250 millions d’images… dont les miennes. Que cache, si j’ose dire, l’intérêt que suscite cet algorithme d’intérêt ? Cherche-t-on à me manipuler, comme je le ressens confusément ? Voilà qui explique que je me penche sur ce sujet.

flickr.JPG

Omniprésence de l’interestingness

Absente au départ de l’aventure Flickr, commencée en ligne en février 2004, la notion d’« intérêt » est aujourd’hui très présente sur le site (c’est là un autre élément qui a piqué ma curiosité). Pour en prendre la mesure, j’ai relevé quelques-unes de ses nombreuses traces aujourd’hui, sous différentes formes (NB : compte tenu du rythme des évolutions sur Flickr, cet inventaire risque d’être assez rapidement obsolète…):

Sur la page d’accueil. Je parle ici de la page sur laquelle arrivent les nouveaux venus, ou les utilisateurs qui se sont « délogués » (la page d’accueil de l’inscrit identifié est différente). Il est déjà question de la notion d’intérêt sur cette page. Sous le lien textuel « Explorez Flickr », qui renvoie à la page d’accueil de la rubrique Explore, on peut lire (c’est moi qui souligne) : « Naviguez parmi les photos les plus intéressantes partagées depuis les sept derniers jours ». Des liens voisins renvoient eux à la page des images les plus « intéressantes » des derniers jours (Last 7 Days Interesting).

Dans la rubrique Explore. L’internaute cliquant sur Explore Flickr est alors conduit vers la page d’accueil de la rubrique Explore, où de nombreuses façons de surfer et faire ses recherches dans Flickr lui sont proposées. Mais en premier lieu, l’internaute est invité à se pencher sur cette notion d’intérêt. Dès le haut de la page, un texte l’informe en Anglais que « les labos Flickr ont travaillé dur pour créer une façon de vous montrer quelques-unes des plus étonnantes photos sur Flickr. Nous aimons à l’appeler intérêt ». Le mot « intérêt » est ici un lien vers la page Interestingness, dont il a été question dans le billet précédent. L’intérêt, sur Flickr, consisterait à utiliser une combinaison mystérieuse d’informations pour sélectionner ou présenter des images selon un principe de popularité. C’est cette combinaison, cet algorithme, qui présiderait à l’entrée de certaines images dans le calendrier (Calendar) et sur la page présentant les images les plus « intéressantes » des derniers jours (Last 7 Days Interesting). Ces espaces font un peu penser à des « musées », contenant une sélection d’images. En dehors de ces espaces, sur de nombreuses pages accessibles entre autres par la rubrique Explore, les images peuvent être classées par l’internaute, au choix, selon un ordre chronologique ou un ordre d’« intérêt » . C’est le cas par exemple lorsqu’on fait une recherche par tags.

 

Les commentaires sont fermés.